TRIP DANS LE COLORADO





Jour 8: Départ pour Moab

Vous avez deviné ? Eh oui lever encore à 6h et départ pour Moab à 7h YES ! On passera par une petite route touristique et plus longue avec des passages en plein milieu des canyons et en longeant le colorado, avec le soleil du matin c'est tout bonnement superbe et AAAHHHHH !!!! mon appareil photo qui me lache! aucune réponse à l'allumage, rien à faire après plusieurs essais : dégouté ! Toutes les photos qui vont suivre vont donc être prises avec le camescope de Fab d'où une résolution plus faible.
Arrivés sur Moab, la ville du VTT! beaucoup plus que Fruita, on pose nos bagages à l'hotel, on se change et c'est parti pour le circuit Amasa Back à 11h, pas vraiment la meilleure heure avec la chaleur. Départ tout en montée sur un chemin à Jeep mais bien hard pour nos vtts, on a tous chaud et on fera une pause sous un rocher, arrivés en hauteur, points de vue superbes, oui je sais je me répète mais là c'est vraiment très beau, dans une petite descente Denis nous fera la première petite crevaison du séjour, en même temps c'est le seul avec des chambres, n'étant pas sur à 100% d'une vraie crevaison on changera quand même dans le doute, mauvais signe : Fab cherche de plus en plus les coins d'ombre. Nous suivrons une piste pas évidente avec quelques marques de peinture par ci par là en loupant une intersection pour Jackson Hole que jamais on ne trouva..et qui nous amènera sur un point de vue 'encore' exceptionnel du colorado, impossible de continuer à moins de faire une belle chute. Retour sur nos pas, Fab est de plus en plus mal, nausées, maux de tête, là on commence à avoir un peu peur vu l'état du bonhomme, on arrive quand même à le motiver pour finir mais c'est la rando de trop, retour à l'hotel et le Fab au dodo.
Note: j'arrive presque à finir mon repas du soir, je peux le faire ! Couchage à minuit, demain est une rude journée ?




Jour 9: L'épreuve

"J'vais mourir..." est ma première pensée à mon réveil (à 6h au fait), les raisons : une rando prévue avec Denis (Fab se repose), Porcupine Rim qui est sensé commencer par 20 kms de montée, dont 3 seulement sur route, la suite sur chemin large jusqu'à un parking et les 6 derniers kms avec un gros pourcentage et de la caillasse sur terrain défoncé, rajouter le fait que je n'ai dormi que 4h, qu'il fait déjà 30° à 7h du mat et que nous partons avec des sacs à dos de plus de 5 kgs dont 4l de flotte, ah et j'oubliais Denis bon prince en rajoutera le soir en me disant que 98% des vttistes qui ont fait ce circuit font toute la portion jusqu'au parking, soit plus de 2 tiers de la montée, par...navette.
On part de l'hotel directement en vélo, finalement la première partie de la montée jusqu'au parking se fera assez bien, la seconde partie beaucoup plus technique se fera chacun à son rythme soit "bon ben je t'attends en haut Denis !".
Arrivés en haut petite pause d'une demie heure et puis le point de vue est superb... euh... exceptionn... euh... magnifique ! (pas employé encore celui là) et voici le meilleur car mérité après ce que l'on vient de se taper : 16 kms de descente ! à séparer en 2 parties bien distinctes, première partie tout en chemin large où on peut bien se lacher malgré un terrain assez cassant et 2ème partie tout en single track excellent, tout s'enchaîne à merveille, Denis a un peu plus de mal que moi avec son spad de crosseux. On finira par 10 kms de route en longeant le colorado soit 5h de VTT en tout.
On retrouve Fab à l'hotel qui s'ayant un peu remis de la journée d'hier partira le faire tout seul dès 15h30, Denis l'emmenant en voiture jusqu'au parking (tafiole !), moi j'en profite pour faire des achats vttesques à des prix intéressants. Retour du Fab dans la soirée qui a pu éviter l'orage à 15mn, même resto le soir et... non pas encore terminé mon assiette.
Note: A propos de notre guide acheté sur place, le livre a un humour bien... particulier, un extrait sur ce circuit:
"Ce chemin est plus marrant que faire l'amour (dans le mariage, bien sur) et dure plus longtemps - a moins que vous soyez a la vitamine V! Montez 4,5 miles a partir des réservoirs d'eau (a moins que vous ne soyez freakin' Superman, et dans ce cas partez de la ville, pour ajouter 9 miles). Appréciez la vue sur Castle Valley, puis partez sur le double track jusqu'à ce que votre dentier tombe. Souvenez vous, plus vous allez vite, plus c'est marrant, et essayez de ne pas salir le sentier avec votre chair. [...] Il y a des coins super techniques et un peu effrayant avec "la mort a droite". N'ayez pas peur de descendre de vélo - je crois en la sélection naturelle. Finissez avec 6 miles de ride vers la ville, servez vous une bière et léchez vos blessures (si vous pouvez les atteindre)."




Jour 10: LE circuit!

Lever 6h (oui je sais ça devient monotone) et Fab veut absolument se faire un breakfast à l'américaine, Ok mais moi pas trop fou de l'omelette ou du bacon cuit au petit dèj je décide de me rabattre sur 3 toasts et 3 pancakes, la serveuse m'en proposait 2 mais j'ai dit 'hum..non 3' en pensant aux pancakes que je trouve chez Auchan, Erreur ! ils ont chacun la taille d'une crêpe de 1/2 cm d'épaisseur, pareil pour les toasts, c'est des tranches de pain de mie (et pas la taille française) recouverts de sirop d'érable... Bon je ne finirais pas, pas grave j'ai l'habitude.
On quitte l'hotel en laissant nos bagages dans le hall et nous partons pour la rando mythique qui parait-il est la plus plébiscitée au monde par plus de 100000 vttistes : Slickrock soit 16 kms uniquement sur de la roche, aucun arbre ou le moindre brin d'herbe, c'est comme si nous allions rouler sur un immense rocher et ça c'est unique, il n'y a qu'ici que l'on peut voir ça, le balisage est fait à coups de marque de peinture tous les 2 à 3m car aucun moyen de faire autrement, la roche est très lisse et ce n'est qu'alternance de petites montées bien pentues et descentes du même type, niveau fractionné y'a pas mieux. Il y a aussi quelques points de vue bien sympas à aller chercher et une petite boucle supplémentaire Practice Loop pour moi à la fin pendant que Fab et Denis rentrent à la voiture. Je m'attendais à une petite boucle d'entraînement assez cool comme son nom l'indique, pas du tout ! c'est plutôt un condensé de tout le circuit au niveau montées et descentes. Je finirais par rejoindre la voiture un peu mort où m'attendent mes 2 compères discutant avec un gars partant sur Slickrock avec un genre de petite moto, tricheur!
Retour à la chambre d'hotel à 11h45 avec la 2ème épreuve de la journée : prendre 3 douches à la suite en moins de 15mn, soit avant midi heure de restitution de la chambre et personne n'osera penser à la douche collective brrr... et pari gagné à 11h59 !! qu'est-ce qu'on s'amuse !
Après manger visite du parc national des arches et là c'est grandiose, y'a pas d'autre mot, en plus j'ai du utiliser tous les autres synonymes déjà, c'est là aussi où je regretterais le plus mon appareil photo. Visite en voiture entre des figures rocheuses toutes les unes plus torturées que les autres avec au final et au bout de la route un circuit d'arches à faire à pied, j'arriverais à motiver mes compagnons pour en voir le maximum soit pas loin de 8 bornes de marche.
Retour à la voiture à 19h30, puis à Moab dans un resto mexicain où..mais oui ! je finirais mon assiette pour la première fois! que d'émotions dans cette seule journée... Retour à Fruita en 1h30, hotel et Dodo encore tardif.




Jour 11: Retour sur Fruita

Lever 6h30 ! (grasse mat pour faire plaisir à Fab), dernière rando prévue dans le colorado dans une nouvelle région Rabbit Valley (the Zion Curtain). Départ sur chemin large classique jusqu'à arriver, chose incroyable dans la région, sur un passage tellement boueux qu'il nous a été impossible de le franchir complètement, un genre de boue glaiseuse qui n'en finit pas et nous fera faire finalement demi-tour en abandonnant ce circuit pour revenir au parking et faire 2 autres petits circuits : The #3 - #4 Loop, 2 boucles s'imbriquant. Le début se passe sur du single-track légèrement montant et plutôt fun, gros dos d'ânes par moments, pour alterner avec de petites côtes bien cassantes et les descentes qui vont avec. Une fois en haut ce sera un long dévers toujours en single track, bien top. Presqu'à la fin du #3 et au début du #4 Fab nous quittera pour rentrer à la voiture, moi et Denis continueront en montant vers le #4. Après une bonne montée je me lance dans la dernière descente pour entendre un PCHITTT !!! mon tubeless arrière, le pneu laisse passer l'air par un flanc et impossible de réparer sauf en mettant une chambre. Retour à la voiture pour rejoindre le Fab à l'ombre.
Nous rentrons boire un coup sur Fruita pour repartir faire la petite boucle Handcuffs à Kokopelli que Fab n'avait pas faite. Une fois sur place et en haut de la première montée 2ème PCHITTT et toujours mon pneu arrière, la chambre n'a pas tenu le coup et s'est rapée au niveau du trou dans le pneu qui s'est agrandi. En fait il est mort, c'était un Nobby Nic acheté neuf avant de partir aux USA et qui n'a pas résisté à la caillasse, paix à son âme ? Je rentre à la voiture pour les attendre, la boucle est petite et j'en profite pour m'essayer à la conduite du Pick-up, très fun aussi.
Une fois tous regroupés nous repartons à Fruita prendre un sandwitch dans un Subway, une chaîne de sandwitchs où la nourriture est un peu plus saine que chez Mac-Do. Douches dans un camping, lavage des spads et c'est le départ pour Denver, 4h de route pour arriver à un hotel vers 10h30, petite bouffe chez Denny's, une autre chaîne de resto, et on remballe nos spads dans leurs housses pour le retour sur Washington dès le lendemain, snif !


Dernière modification : 1er juillet 2007
Texte : Fred
Photos : Fred et Fab
Mise en page : Fred
© 1997 - © 2007 Les Frappadingues
Navigation : Accueil > Albums > Trip dans le Colorado > Le Moab