Noirmoutier selon Serge

vue aérienne
Vue aérienne de l'île de Noirmoutier

Quelques mots sur le patelin

«Noirmoutier est un coin admirable : beau comme le midi mais avec une mer autrement belle que la Méditérranée»
(Auguste Renoir)

Noirmoutier est une île de 2000 hectares, toute en longeur, et occupée en grande partie par des marais salants.
Hors saison touristique y vivent 5000 vendéens - dont les parents de Rodge - qui ressemblent tout de même beaucoup aux bretons (la Bretagne commence un peu plus au nord).

A Noirmoutier, les maisons sont blanches, les tuiles sont arrondies, les rues se ressemblent.
chemin du gois - cliquer pour agrandir
Le chemin qui mène au Gois [oo]
Souvent, au détour des promenades sur l'Ouest de l'île, on rencontre un moulin à vent perché sur une coline ou coincé entre une maison et un plage de sable fin.
A l'Est, une longue digue sépare la mer d'un chemin de sable tassé qui descend de la Guérinière au passage du Gois.

Le passage du Gois - prononcer «Gûa» - était entre le début du XVIIIe siècle et 1971 - date de la mise en service du pont à péage - l'unique voie à peu près praticable pour rejoindre le continent.
Au départ il ne s'agissait que d'une accumulation de sédiments plus durs que la vase, ce qui permettait deux fois par jour à marée basse de s'y aventurer sans trop s'enfoncer.
Puis la voie, longue de 4200 mètres, fut pavée en 1924, repavée en 1935, puis partiellement goudronnée il y a quelques années.

On trouve sur l'ïle quelques bois sympathiques et sablonneux : le bois des Eloux, tout près de l'endroit où nous logions, et le bois de la Chaise - dont la contrepèterie a beaucoup fait rire AquaFab - au nord de l'île.

descente de marches - cliquer pour agrandir
Les marches de la gloire [oo]

Du dénivelé et de la gadoue

Ne vous fiez pas au titre, je voulais juste essayer de placer les mots «dénivelé» et «gadoue» dans ce compte-rendu, et je n'ai pas trouvé de meilleure occasion.

En vérité nous avons été chercher du dénivelé en dehors de l'île, et nous avons poussé jusqu'à Saint-Jean-de-Monts par des forêts très sympathiques mais hélas sans la moindre trace de gadoue.

C'est à l'occasion de cette longue balade qu'au point culminant de la région nous avons trouvé un grand escalier de bois, dont les marches n'étaient pas trop raides, ce qui fait que chacun notre tour nous avons dévalé l'escalier sous les applaudissements et les acclamations des touristes.
chez Marc - cliquer pour agrandir
Chez Marc, débit de boissons [oo]
Comble du bonheur, un gars a surgi soudain en s'écriant «Mais ce sont les Frappadingues !!! Je vous reconnais !!!»
Stupéfaction parmi les autres spectacteurs et nous-mêmes. Ainsi même au fin fond d'une forêt vendéenne il se trouve quelqu'un pour nous reconnaître.
Au fond, la célebrité, ça n'est rien de plus que ça. Les gens vous voient, vous touchent, celà suffit à leur bonheur.

Chez Marc nous avons fait le plein de boisson. AquaFab au Soho-Coca (un mélange immonde au goût de médicament vétérinaire), moi à la Wodka-orange, Rodge au punch, Fred à la grenadine.

crevaison de fred - cliquer pour agrandir
La bande anti-crevaison du Fred [oo]

A propos de Fred, celui-ci a été fidèle à sa réputation : toujours en train de changer de chambre, de pneu, de rustine... Evidemment il a crevé. C'est là qu'il nous a avoué qu'il avait des bandes anti-crevaison.Voyez vous-mêmes, sur la photo je tiens en main l'objet du délit.

qian au gois - cliquer pour agrandir
Qian arrivant au passage du Gois [oo]

La rando du tour de l'ile

moulin - cliquer pour agrandir
L'un des nombreux moulins de l'île [oo]
aquafab - cliquer pour agrandir
AquaFab entre murets et plages [oo]
face à la mer - cliquer pour agrandir
Face à l'océan, les cheveux au vent [oo]
coucher de soleil - cliquer pour agrandir
Le soleil se couche et Rodge répare [oo]

Très beau circuit que celui qui suit les côtes de la partie nord de l'île.
Les murets qui longent la plage nous servent de chemins, au grand étonnement des promeneurs.
Les sentiers boisés sentent la pinède et le sable chaud.
Du haut des falaises, le vent iodé aux odeurs d'algues marines nous rafraîchit jusqu'aux neurones.
C'est bien plus dépaysant qu'une rando dominicale
Bien mieux que des vacances
C'est Noirmoutier...



Rédaction, mise en page et photographie : Serge Hartmann

© 1997 © 2002 Les Frappadingues