Le sentier des Menhirs

Les puechs des Bondons Distance : 25 km
Difficulté : 3/5 - les variations de dénivelés sont importantes et se succèdent.
Point de départ : parking au croisement de la D35 et de la route des Combes.

Depuis, le Pont de Montvert, prendre la D35 vers le col de Montmirat. 20 mn de trajet pour profiter du paysage, surtout autour de Rune et avec un peu d'attention, vous verrez certainement quelques rapaces.
Le sentier est entièrement balisé par le Parc National des Cévennes auprès des offices duquel vous pourrez vous procurer un petit fascicule descriptif des lieux traversés.

Pays des fées, descente vers Les Combettes Au départ du parking, prendre la route des Combes pendant 500 m jusqu'aux premiers menhirs. Prendre sur la droite le GR vers les Combettes. Tout autour, une dizaine de menhirs sont dressés parmi les 70 inventoriés autour des Bondons. Sur la gauche, on aperçoit les puechs - photo - auprès desquels vous passerez au retour. D'après la légende, c'est Gargantua qui les créa en décrottant ses sabots.

La descente qui suit est une belle ligne droite caillouteuse - photo - qui plonge de 170 m sur un peu moins d'1.5 km pour arriver aux Combettes.

Les Combettes C'est un hameau composé de fermes ou d'anciennes portions transformées en gîtes. Une dizaine d'habitations en pierres qui en font un passage agréable. Sur l'une des façades, un texte est gravé "Quicquid Agas, Prudenter Agas..." soit "Quoi que tu fasses, Fais le avec prudence..."  Il vous servira de rappel pour le chien à la sortie du hameau ; il court très vite.

Descente de l'Eschino d'Aze (au fond) A la sortie des Combettes, suivre la route - de toute les façons c'est la seule - jusqu'à ce que le GR la quitte sur la gauche pour une courte mais belle montée (+ 100 de dénivelé en 600 mètres). Prendre à droite à l'Eschino d'Aze (l'échine de l'âne). A proximité, des vestiges d'un fortin furent datés du 1er siècle avant J.C. !

On repart ensuite en descente sur 1.5 km (on la voit en arrière plan sur la photo) où vous pourrez faire péter un chrono sans trop de difficultés avant de remonter progressivement jusqu'au manoir en passant par les terres bleues. Il faut alors laisser le GR poursuivre sa route vers Florac et prendre le balisage jaune du sentier des Menhirs, sur la gauche, et descendre vers le Chadenet puis Malbosc (-200 sur 1500 mètres).

Ville fortifiée de Malbosc Ancienne place fortifiée, il ne reste en fait plus que quelques pierres des murs qui entouraient l'église. Le village est progressivement rénové par les derniers habitants - un exploitant agricole et sa famille - avec l'ouverture de plusieurs gîtes dans les anciennes maisons. Plutôt que de faire le tour par la route, suivre le balisage jaune pour prendre le premier sentier qui monte à l'entrée sud du village et suivre les ruelles pour rattraper la route sur le haut.

On regagne ensuite les crêtes (+120 sur 1500 m) par une petite route en poursuivant jusqu'aux Puechs des Bondons par une montée progressive sur près de 4 km. Un peu avant, vous aurez peut être l'occasion de découvrir dans l'un des champs, quelques-uns des chevaux de la région, assez trappus.

Le retour se fait par le nord des Puechs vers l'Eschino d'Aze où il faut reprendre le tracé en sens inverse vers les Combettes. A la sortie, il faut continuer sur l'itinéraire équestre pour rejoindre le parking.

Voir la carte du parcours.

Le temps change vite Quand je vous disais que le temps changeait très vite ici. Cette photo est prise du même endroit que la première, trois jours plus tard.

© 1997 © 2002 Les Frappadingues