L'actualité des frappadingues célèbres
L'actualité des frappadingues célèbres.

Le satyre de Marly enfin démasqué

Les populations des communes voisines de la forêt de Marly peuvent enfin respirer !
En effet, depuis de longes semaines, les mères vivaient dans l'angoisse à l'idée de leur progéniture revenant de l'école seule par les chemins forestiers, à la tombée de la nuit.

A plusieurs reprises, des témoins (dont nous tairons le nom pour ne pas mettre leur vie en danger) ont aperçu un individu louche, habillé de hardes maculées de boue, circulant à VTT et lorgnant de façon étrange les enfants, et en particulier les jumeaux, et encore plus en particulier les jumelles.

Heureuse fin à cette triste affaire, le personnage a été interpellé alors qu'il errait près d'une maternité, il y a quelques jours, visiblement en quête de sa prochaine victime.
Le gardien de la paix qui a permis son arrestation a pu, au risque de sa vie, se saisir de l'homme en profitant d'une minute d'inattention de sa part : il regardait une vitrine d'exposition de couches pour adultes séniles.

Le pervers est désormais sous les verrous, et Marly peut enfin dormir tranquille !

***

Vacances de stars pour les Frappadingues

Nos paparassis de choc se sont démenés cet hiver : ils ont traqué les lieux de villégiature des stars de ce monde et la chasse a plutôt été fructueuse, qu'on en juge plutôt sur ces images incroyables.

Nos agents se sont d'abord rendus dans les régions arctiques du nord Canada pour y suivre à la trace Denis K. Celui-ci, empruntant le parcours de la Trans-cercle-polaire (Kuala Lumpur - Anchorage), a fini par arrêter son VTT (équipé de pneus cloutés et de pédales à raquettes), près d'un petit chalet isolé du reste du monde nommé "Ma bécane au Canada".

Dans ce petit coin de paradis pour vieux briscards, le "Frappadingue du SVP", comme on le surnomme affectueusement à Paris, se livre à ses occupations favorites : la dégustation de glaçons (NDLR. Parfum fraise-escargot) et le franchissement de gués.
Or celui-ci ne pouvant se franchir à vélo, Denis à donc décidé de se mouiller les pieds et en à profité pour se faire une petite partie de pêche à la louche (photo ci-dessus).

Après des images si châleureuses, dans un tel calme, dans quel état nous reviendra-t-il au prochain PBN ? Réussira-t-il à se blesser de façon plus spectaculaire que la dernière fois ? Il faut dire qu'on est resté sur notre faim ces derniers temps : pas une gamelle, pas une éraflure ni le moindre bobo. Denis, tu baisses. Enfin, rapportes-nous quelques truites.

Aux antipodes du Canada, depuis un endroit reculé, notre ami Xavier dit "Lafourche" (NDLR. à cause de sa queue) pensait passer de paisibles journées aux sports d'hiver. Or, nous a-t-il confié "Pour la seconde fois cette année, j'ai été réveillé par un tyranosaure (voir photo exclusive), en pleine nuit, vers 8h52, et c'est très désagréable".

D'habitude c'est quelque chose qui ne m'arrive que quand il faut se lever tôt pour aller rejoindre les frappadingues et que j'ai un coup de flemme ".

Toujours est-il que, n'écoutant que son légendaire courage, il enfile son plus beau moule-burnes de ski et chausse ses tiags spd-compatibles pour une mémorable matinée de descente, comme en témoigne ce cliché pris à Enfourne-le-Petit (Isère, prés de Grenoble). Ne pas confondre avec Noisy-le-Petit, la commune du petit Grégory.

***

Alors que les deux précédents lurons s'éclatent dans la poudreuse, Serge, lui, préfère rester à Villenulle-Saint-Georges, dans son palace, où il invite d'autres stars, comme ici la belle Sophie M.
Au contraire de ce qu'il prétend, cette charmante commune est une villégiature paradisiaque, comme en témoigne notre photo ci-contre. Rien n'y manque pour que les célébrités puissent y couler des jours insouciants : piscine, plage brodant un océan turquoise délicatement ourlé de palmiers horodateurs. Bref, Villenulle, un coin où il fait bon vivre.

Ah, les jours heureux que se coulent nos frappadingues, alors que le reliquat de la bande trime comme des bettes ramollies au bureau, dans la fausse neige parisienne, les encombrements, avec la seule liste Frappadingue pour donner un petit rayon de soleil dans leur vie glauque.

Conception / Réalisation / Rédaction : Hervé Klein
Aide à la mise en page : Serge Hartmann

© 1997 © 2002 Les Frappadingues