Scott Genius MC 25



Ouiiii, je sais vous allez me dire "Ouah, l'aut', hé, ça existe même pas le MC25 chez Scott !"
Mais le MC30, qui était équipé XT, avait un cadre rouge (rhédibitoire pour moi) et une fourche Manitou que je ne voulais pas.
Le MC 20 avait une Fourche Fox Talas et une belle couleur, mais il était équipé en XTR et trop cher pour moi. J'ai donc fait changer tous les périphériques XTR et remplacer par du XT, bien suffisant pour moi et nettement moins cher.
Cela me fait donc une moyenne entre le MC 20 et le MC30, d'où le "MC 25".
Je me suis d'autre part débarrassé des Dual Control dont je ne voulais surtout pas (après les avoir essayés) et remplacé les freins Shimano par des Hope que je préférais largement !









Cadre : Scott Genius MC20 en alu 6061
Débattement arrière : 125 mm.
Fourche : FOX Talas RL
Amortisseur : Scott Genius TC avec commande au guidon
Roues : Scott Disc
Pneus : Scott pour le sec ou Hutchinson Spider ou Hot S et Maxxis Swamp Thing pour les terrains douteux.
Dérailleurs : Ar XT, Av XT type E
Freins : Disques Hope M4, 160 Ar, 180 Av.
Commandes de dérailleurs : XT 9V RapidFire (pas en Dual Control !)
Pédalier : XT 04 avec roulements intégrés
Cassette : SRAM 9.0 11-32
Chaîne : SRAM 9
Pédales : Time Atac XS
Cintre : Easton EA50 pour remplacer le Scott Strike Pro 1 600 mm relevé de 13mm que j'ai tordu assez rapidement (et pourtant sans fair le fou).
Grips : Odi Lock-on Rogue.
Embouts de guidon : Cane Creek Ergo II
Potence : Easton EA50 90 mm/ 7° pour remplacer la Scott Pro MC 120mm / 7° d'origine, vraiment trop longue.
Jeu de direction : Ya marqué Scott, mais en fait c'est Cane Creek.
Selle : Scott Racing
Tige de selle : Scott diam. 34,9 mm
Poids : 12,7 kg (vérifié en atelier, sans la boue).
Pouêt-pouêt : Vache



Commentaires :
C'est vraiment un très bon vélo, très confortable, à l'aise sur tous terrains, aussi bien en descente qu'en montée. Il grimpe vraiment très bien (et je n'ai pas encore compris pourquoi) et sans aucun pompage. C'est un vélo qui permet d'aller loin avec un minimum de fatigue grâce au confort qu'il procure.
L'amortisseur commandé au guidon avec les trois positions (bloqué, mi-course ou full suspension) est vraiment un plus. Je m'en sers presque aussi souvent qu'une commande de dérailleur !
Par contre, son principal défaut réside dans la lourdeur de sa direction. J'ai raccourci la potence, ce qui a un peu amélioré, mais pas suffisamment. Il paraîtrait que c'est l'angle de la direction qui serait trop important. Le résultat : il faut le brusquer un peu pour prendre des virages rapides, notamment en single-track.
Mais ce défaut disparaît devant toutes les autres qualités de ce vélo. De toutes façons, il n'a pas d'équivalent !
Acheté en décembre 2001, je suis à mon 5e amortisseur après 1 an et demi. Certains ont explosé, d'autres avaient des défauts de montage. Malgré cela, je garde ce vélo qui reste une excellente machine.





Voir ici mes anciens vélos.




Voir site du constructeur : http://www.scottusa.com



© 1997 © 2003 Les Frappadingues